Agir dans la protection de l’enfance dans l’humanitaire

Les catastrophes humanitaires peuvent avoir des conséquences désastreuses sur les populations et particulièrement sur les enfants. Lorsque des familles sont obligées de se déplacer pour fuir une guerre par exemple, il arrive parfois que les enfants soient séparés de leurs parents. Dans certains cas, ces enfants sont recrutés par des milices armées qui en font des enfants soldats. Vulnérables et isolés, les plus jeunes ont plus que quiconque besoin d’aide lorsqu’une catastrophe humanitaire survient.

Originaire de la République Démocratique du Congo, Jerry Abdala Kulelemba est aujourd’hui responsable de programme de protection de l’enfance et formateur pour Bioforce Dakar. Après des études en Droit, Jerry travaille sur le terrain en tant que travailleur social pour aider ces enfants à retrouver leurs famille, reprendre des études et envisager un avenir meilleur. Il poursuit sa carrière avec différentes ONG pour devenir responsable de programme. Aujourd’hui il transmet ses connaissances aux futurs humanitaires qui souhaitent, comme lui, venir en aide aux plus jeunes.

Dans cette interview vous découvrirez l’enjeu de la protection de l’enfance dans l’aide humanitaire, le parcours qu’il est possible d’avoir en tant que travailleur humanitaire et les difficultés que cela engendre. Au détour de quelques anecdotes, Jerry nous rappelle la nécessité de se former correctement aux métiers de l’humanitaire afin de pouvoir s’adapter au mieux et tenir dans la durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *